Éclaircies sur les négociations commerciales

©BELGAIMAGE

La Chine se montre à présent ouverte pour signer un accord commercial partiel avec les États-Unis. Les marchés apprécient.

Les émissaires chinois et américains se retrouvent ce jeudi à Washington pour un nouveau round de négociation avec sur la table une proposition intéressante des négociateurs chinois. Selon l'agence Bloomberg, Pékin souhaite limiter les dommages que crée la guerre commerciale entre les deux premières puissances mondiales sur son économie.

Citant un responsable chinois non-identifié mais directement informé de l'évolution des discussions entre Pékin et Washington, l'agence Bloomberg indique que la Chine accepterait un accord limité à condition que les Etats-Unis n'augmentent plus leurs droits de douane. En retour, la Chine accepterait des concessions non-essentielles, notamment des achats de produits agricoles, ajoute l'agence.  

De son côté, le Financial Times révèle que, dans ce même accord partiel, la Chine s'est engagée à augmenter le montant annuel de ses importations de produits agricoles américains. 

Ces informations, qui n'ont pas été confirmées par les autorités chinoises et américaines, ont donné un coup de fouet aux indices européens, accélérant les gains accumulés en début de séance  

Sur le marché des changes, les devises les plus sensibles à l'évolution des tensions commerciales, comme le dollar australien sont orientées à la hausse et le yuan s'apprécie de près de 0,5% face au dollar. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect