Et si on se lançait dans le capitalisme vert?

©REUTERS

Considère-t-on le changement climatique à sa juste valeur? La Commission mondiale sur l'économie et le climat ne le pense pas. Elle a publié mercredi un rapport sur "les nombreuses opportunités" qu'offrent les infrastructures durables et un appel à les soutenir.

Les pays signataires des accords de Paris de 2015 pour le climat s'étaient engagés à financer à hauteur de 100 milliards de dollars la transition énergétique de pays en développement. Ils avaient cinq ans pour s'en charger. 2020 approche à grands pas. L'occasion de repenser aux échanges entre économies, aux investissements privés et publics et à la lutte contre le changement climatique.

Les analystes prévoient dans les années qui viennent un pic de consommation du charbon. Une situation pointée du doigt lors de la COP23 et qui a abouti à la signature du "Global Alliance du Power Past Coal", dont la Belgique fait partie. D'après la Commission mondiale sur l'économie et le climat, nous avons trois ans pour faire les bons choix

L'enjeu est de taille: 65 millions d'emplois pourraient être créés et potentiellement 26.000 milliards de dollars (soit 26 trillions) de retombées dans l'économie globale d'ici 2030. L'industrie investira de manière globale jusqu'à 90 trillions de dollars en moins de 15 ans, alors autant bien les utiliser.

Créé en 2013, la Commission mondiale sur l'économie et le climat se définit elle-même comme "une initiative internationale majeure" dont le but est de défendre une croissance économique consciente des enjeux climatiques. Réunissant tant les grandes puissances que les pays plus modestes, on y retrouve des dirigeants politiques, des ministres des Finances et des des représentants du monde des affaires, dont le patron d'Unilever, Paul Polman , géant de l'alimentation et du cosmétique, devenu 100% néerlandais cette année

"Nous sommes à un moment charnière décisif" 

Il est temps de s'y mettre. "Les responsables politiques devraient lever le pied du frein et donner un signal clair", assure l'ancienne ministre des Finances du Nigeria Ngozi Okonjo-Iweala, également coprésidente de la Commission mondiale sur l'économie et le climat.

D'après la Commission, il faudrait d'ici 2020 imposer un prix minimal du prix du carbone jusqu'à 80 dollars la tonne. Mais la mesure que l'on connaît également en Europe sous le nom de la taxe Carbonne est loin de faire l'unanimité. Le prix du carbone est actuellement plus faible dans la plus part des 70 pays ou juridictions qui ont envisagé une telle taxe. 

Les Etats pourraient aussi engranger 2.800 milliards de dollars de recettes, soit le P.I.B de l'Inde, en supprimant les subventions aux énergies fossiles d'ici à 2025. 

L'accélération de la lutte contre le changement climatique ne se fera pas sans l'aide des investisseurs privés. La Commission appelle une hausse des investissements dans les infrastructures durables (réseau d'énergie, de transports, d'eau, bâtiments). Les banques multilatérales et de développement devraient multiplier par deux leurs investissements pour définir une nouvelle économie. 

Voilà la formule à suivre pour transformer notre économie en une nouvelle économie plus productive, résiliente et durable, selon la Commission mondiale sur l'économie et le climat. En attendant, les mesures pour lutter contre le changement climatique font le bonheur de certains. Exemple avec Semoulin Packaging. L'entreprise leader sur le marché belge de l’emballage papier continue à jouer dans le top 10 du sac recyclable en Europe.

Calculer ses émissions de CO2 en ligne

Que vous soyez un particulier, une entreprise, ou une commune, l'AWAC (l'Agence Wallonne de l'air et du climat) vous propose de calculer votre propre bilan carbone.

Nous l'avons testé pour vous. Il y a fort à parier que si vous êtes un particulier, ce ne soit pas votre consommation de gaz qui soit à l'origine de la plus grande part de vos dépenses énergétiques, mais bien vos vêtements et vos accessoires informatiques. 

> Faites le test vous-même en cliquant ici

leader sur le marché belge de l’emballage papier et continuer à jouer dans le top 10 de ce packaging en Europe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content