Publicité
Publicité

L’approvisionnement belge peu exposé aux menaces sur le gaz russe

Alors que la crise russo-ukrainienne menace d'augmenter encore la pression sur les importations de gaz russe, l'Europe cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement. Avec moins de 7% de gaz russe, la Belgique n'est pas en première ligne.