La Belgique, quatrième pays qui s'est le plus enrichi en 2020

Les pays les plus touchés par la pandémie n’ont pas été plus affectés en matière de création de richesse. ©REUTERS

La richesse a bondi en 2020, grâce aux mesures des gouvernements et des banques centrales contre le Covid. La Belgique est le quatrième pays qui s'est le plus enrichi.

L'impact fut bref, mais violent. Selon le Global Wealth Report 2021 de Credit Suisse, la pandémie a eu un fort impact à court terme sur les marchés mondiaux au premier trimestre 2020. La fortune mondiale des ménages a ainsi chuté de 4,4% entre janvier et mars.

"C'est la baisse des taux d’intérêt par les banques centrales qui a probablement eu le plus grand impact."
Nannette Hechler-Fayd’herbe
Chief Investment Officer International Wealth Management et Global Head Economics & Research de Credit Suisse

À la fin du mois de juin, cette perte avait toutefois été en grande partie compensée. La richesse mondiale s'est en fait rapidement accrue au second semestre. Elle a finalement progressé de 7,4% en 2020, pour atteindre 418.300 milliards de dollars.

"C'est la baisse des taux d’intérêt par les banques centrales qui a probablement eu le plus grand impact. Elle est l’un des principaux facteurs sous-jacents à l’essor des cours des actions et des prix de l’immobilier", souligne Nannette Hechler-Fayd’herbe de Credit Suisse.

Quatrième place

Les pays les plus touchés par la pandémie n’ont pas été plus affectés en matière de création de richesse. La Belgique est ainsi le quatrième pays avec la plus forte augmentation de la fortune par adulte. Les interventions des États et des banques centrales ont cependant représenté un coût considérable, les dettes ayant progressé de 7,5%. L’Europe et l’Amérique du Nord ont cumulé l’essentiel de la croissance, tandis que l’Inde et l’Amérique latine ont enregistré des pertes.

Les écarts de richesse se sont creusés. Le nombre de millionnaires a ainsi progressé de 5,2 millions et cette tendance devrait se poursuivre à l'avenir. De son côté, la richesse mondiale progresserait de près de 39% au cours des cinq prochaines années.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés