La production de pétrole saoudienne sera rétablie fin septembre

©REUTERS

Selon le ministre saoudien de l'Energie, son pays a déjà récupéré la moitié de la production perdue à la suite de l'attaque contre des installations pétrolières d'Aramco. Une annonce qui a conforté le repli prononcé des prix du pétrole sur les marchés.

Le prince Abdel Aziz ben Salmane, ministre saoudien de l'Energie a assuré ce mardi soir que la production pétrolière de son pays sera rétablie fin septembre. Elle a été diminuée de moitié en raison d'une attaque samedi contre des installations pétrolières du géant national Aramco, ce qui a entraîné une hausse considérable des prix du pétrole ce lundi.

Le ministre a également affirmé, lors d'une conférence presse, que l'approvisionnement en pétrole de l'Arabie saoudite avait retrouvé son niveau initial, ajoutant que son pays "ne sait pas qui est derrière" ces attaques.  

Pas de retard pour l'IPO d'Aramco

Les déclarations du ministre ont donc confirmé les rumeurs qui indiquaient que les Saoudiens allaient se remettre plus tôt que prévu de ces attaques. Des rumeurs qui ont refroidi des prix du pétrole en surchauffe depuis la veille. Les cours du pétrole, qui avaient grimpé de près de 20% en séance lundi, ont fortement reculé mardi. Les deux cours de référence ont perdu un peu moins de 6%.

Dans le même temps, un haut responsable saoudien a confirmé que l'entrée en Bourse d'Aramco, envisagée avec un peu de retard à cause de ces attaques, devrait se poursuivre comme prévu. 

  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect