Le FMI revoit la croissance 2021 de la zone euro à la hausse

La directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva. ©REUTERS

Le Fonds monétaire international a augmenté sa prévision de croissance 2021 pour la zone euro à 4,4%, stimulée par le plan de relance américain face à la pandémie.

Relancée par la vaccination et boostée par la robuste croissance américaine, l'économie mondiale se remet désormais plus vite que prévu de la pandémie, a annoncé mardi le Fonds monétaire international (FMI), qui s'inquiète toutefois d'une reprise "à plusieurs vitesses". Car si le Fonds a légèrement augmenté sa prévision de croissance 2021 en zone euro, de 0,2% par rapport à celle de janvier, l'écart se creuse avec les États-Unis.

Selon les pronostics du FMI, les USA sortiront plus vite de la pandémie grâce à une vaccination plus rapide, tandis que les 1.900 milliards de dollars du plan Biden auront un impact plus massif et rapide sur leur économie. La croissance du PIB américain est ainsi attendue en hausse de 6,4% cette année, soit une révision à la hausse de 1,3 point.

"Dans la zone euro et au Royaume-Uni, l'activité devrait rester inférieure aux niveaux de la fin 2019 jusqu'en 2022."
Le Fonds monétaire international

Retard européen

Le Royaume-Uni bénéficie, comme les États-Unis, d'une amélioration de ses perspectives (+ 5,3% cette année) grâce à une campagne de vaccination plus rapide qu'en Europe continentale. Toutefois, "dans la zone euro et au Royaume-Uni, l'activité devrait rester inférieure aux niveaux de la fin 2019 jusqu'en 2022", estime le FMI.

"Ces écarts s'expliquent par des différences dans les politiques de santé publique en réponse à la pandémie, la flexibilité et l'adaptabilité de l'activité économique à une faible mobilité, les tendances préexistantes et les rigidités structurelles antérieures à la crise", note l'organisation internationale, qui se montre par ailleurs favorable à l'imposition d'une fiscalité mondiale minimale des entreprises, au lendemain d'un appel en ce sens de l'administration Biden.

Quel horizon pour 2022?

Pour l'année 2022, le Fonds monétaire international prévoit 3,8% de croissance pour les 19 pays de la zone euro (+0,2 point par rapport à la précédente estimation en janvier). Mais ces derniers ne rattraperaient que marginalement leur retard sur les États-Unis, dont le PIB devrait progresser de 3,5% (chiffre revu en hausse de 1 point).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés