Publicité

Le trafic entre le Royaume-Uni et la France reprend péniblement

©Photo News

Un accord a été trouvé entre la France et le Royaume-Uni pour rouvrir la frontière franco-britannique. Mais il faudra plusieurs jours pour décongestionner le port de Douvres.

Londres et Paris ont trouvé mardi soir un accord de sortie de crise en permettant aux chauffeurs de poids lourds bloqués au Royaume-Uni à cause de la propagation d'une nouvelle souche de coronavirus de quitter le pays moyennant un test Covid rapide.

Le port de Douvres a annoncé dans la foulée sa réouverture, éloignant la menace de pénuries après le blocage en Angleterre de milliers de camions à la suite de la décision de la France de suspendre le transport de marchandises accompagné, dont le Royaume-Uni est très dépendant.

Mais le passage à la frontière ne se fait pas dans la douceur. Des échauffourées opposant des camionneurs en colère et la police ont été constatées ce mercredi matin au port de Douvres.

L'UE recommande de maintenir le trafic avec le Royaume-Uni

Plusieurs pays européens gardent temporairement leurs frontières fermées aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni, et parfois au fret, suite à la découverte d'une variante du Covid-19 particulièrement contagieuse. Ces décisions, à nouveau peu coordonnées entre les États de l'Union européenne (UE), ont entraîné un chaos et des files de camions sur les routes britanniques. La suspension du trafic n'est pas d'une durée égale dans chaque État, ce qui entraîne également une confusion. En outre, le trafic de marchandises s'était accru ces dernières semaines en raison du Brexit et de l'absence d'accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni, les entreprises des deux zones étant pressées d'importer le plus possible de marchandises.

Si la situation perdure, le Royaume-Uni pourrait être menacé de pénurie, en particulier de certains produits alimentaires frais.

Si la situation perdure, le Royaume-Uni pourrait être menacé de pénurie, en particulier de certains produits alimentaires frais.

Calais, un des principaux points d'accès au Royaume-Uni, était paralysée depuis lundi par la fermeture de la frontière française pour une durée de 48 heures. Mardi, le Premier ministre britannique et le président français Emmanuel Macron se sont mis d'accord sur des mesures permettant de rouvrir à partir de mercredi cet important passage aux transports de marchandises.

Maintenir le fret de marchandises

La Commission européenne a proposé mardi une série de recommandations en vue de mieux coordonner la réaction des États membres de l'UE. L'exécutif européen déconseille tous les voyages non essentiels à destination et en provenance du Royaume-Uni, mais propose de faciliter le transit et les déplacements essentiels des passagers.

"Les interdictions générales de voyager ne devraient pas empêcher des milliers de citoyens de l'Union et du Royaume-Uni de rentrer chez eux."
Didier Reynders
Commissaire européen à la Justice

"Les États membres devraient prendre des mesures coordonnées pour décourager les déplacements non essentiels entre le Royaume-Uni et l'UE", a expliqué Didier Reynders, le commissaire européen chargé de la Justice. "Parallèlement, les interdictions générales de voyager ne devraient pas empêcher des milliers de citoyens de l'Union et du Royaume-Uni de rentrer chez eux", a-t-il ajouté. Ces citoyens devraient être exemptés de toute restriction temporaire supplémentaire, à condition de se soumettre à un test ou de respecter une quarantaine.

La Commission estime que les transports de fret ne doivent pas être bloqués aux frontières. Elle recommande d'exempter les travailleurs du secteur des transports de toute interdiction de franchir quelque frontière que ce soit et de les dispenser des exigences en matière de tests et de quarantaine.

L'exécutif européen insiste pour qu'il soit mis fin à l'interdiction des déplacements en avion et en train, "compte tenu de la nécessité de garantir les déplacements essentiels et d'éviter les perturbations de la chaîne d'approvisionnement".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés