Les derniers indicateurs chinois

La Chine est devenue en 2009 le premier exportateur mondial devant l'Allemagne et a ravi au Japon au deuxième trimestre 2010 le titre de deuxième économie du monde. Les dirigeants chinois redoutent une flambée de l'inflation, également entretenue par l'afflux de capitaux étrangers - et en particulier de capitaux spéculatifs avec leur risque de bulles, dans l'immobilier en particulier - et c'est pourquoi, après un relèvement des réserves obligatoires des banques, la Banque populaire de Chine a annoncé le 19 octobre une hausse inattendue des taux directeurs.

* L'ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE À UN PLUS HAUT DE SIX MOIS

Deux enquêtes, l'une officielle et l'autre menée par la banque HSBC, conçues pour donner une image avancée du secteur manufacturier chinois, ont montré que l'activité indust 1919509868 mois (voir).

L'indice officiel des directeurs d'achat (PMI) a atteint 54,7 en octobre, contre 53,8 en septembre, alors que les analystes et économistes interrogés par Reuters anticipaient 52,9.

L'indice établi par HSBC s'est de son côté inscrit à 54,8 le mois dernier après 52,9 en septembre, soit l'une des plus fortes hausses enregistrées depuis la création de la statistiques.

Tableau

 

* PRODUCTION INDUSTRIELLE EN HAUSSE DE 16% SUR NEUF MOIS

La production industrielle a augmenté de 16,3% sur la période janvier-septembre par rapport aux neuf premiers mois de 2009, a annoncé le ministère de l'Industrie.

La production industrielle de la Chine devrait augmenter de plus de 13% sur l'ensemble de l'année 2010, ajoute le ministère sur son site internet.

 

* PREMIÈRE HAUSSE EN QUATRE MOIS DES PRIX DE L'IMMOBILIER

Les prix de l'immobilier ont augmenté de 0,5% en septembre par rapport au mois précédent, leur première hausse depuis mai, signe que ce marché reste prêt à profiter du moindre relâchement de la politique anti-spéculative de Pékin.

Sur un an, la hausse ressort à 9,1%, une légère décélération par rapport aux 9,3% enregistrés en août, selon le Bureau national des statistiques, dont l'enquête porte sur 70 villes.

La croissance des investissements dans l'immobilier s'est accélérée à 35,0% sur un an en septembre, contre 34,1% en août.

 

* DIMINUTION DE L'EXCEDENT COMMERCIAL EN SEPTEMBRE

L'excédent commercial de la Chine s'est réduit en septembre, ce qui pourrait fournir un bref répit à Pékin sur la question controversée des changes. La croissance solide des importations démontre que son économie garde le cap dans un environnement mondial toujours difficile.


* HAUSSE DE 194 MILLIARDS DE DOLLARS DES RESERVES DE CHANGE

Les réserves de change de la Chine ont augmenté de 194 milliards de dollars durant la période juillet-septembre, à 2.648 milliards de dollars (1.900 milliards d'euros).

 

* HAUSSE DE L'INDICE DE CONFIANCE DES ENTREPRISES

L'indice de confiance des entreprises chinoises a progressé à 135,9 au troisième trimestre contre 133,0 le trimestre précédent, a annoncé le Bureau national de la statistique.

L'indice a régulièrement progressé après avoir touché un plus bas de huit ans de 94,6 au dernier trimestre 2008.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés