Publicité

Les républicains refusent de sacrifier les cadeaux fiscaux des riches

Les adversaires républicains de Barack Obama ont refusé samedi au Sénat de laisser expirer les cadeaux fiscaux pour les riches hérités de l'ère Bush.

Les adversaires républicains de Barack Obama ont refusé samedi au Sénat de laisser expirer les cadeaux fiscaux pour les riches hérités de l'ère Bush, en rejetant deux propositions des démocrates pour prolonger ces mesures pour les classes moyennes seulement.
Le Sénat, réuni exceptionnellement samedi après plusieurs jours de débats houleux sur la question, a écarté un premier plan démocrate par 53 voix seulement contre 36, alors que 60 voix sur 100 étaient requises pour l'adoption du texte.
Le texte aurait laissé expirer les avantages fiscaux pour les plus riches (ménages gagnant plus de 250.000 dollars, personnes seules gagnant plus de 200.000 dollars par an), mais aurait prolongé ces mesures pour les seules classes moyennes aux revenus inférieurs. Les mesures mises en place en 2001 et 2003 sous la présidence de George W. Bush, expirent au 31 décembre.
Une autre proposition des démocrates qui aurait fixé à un million de dollars par an le seuil de revenus au delà duquel les allégements fiscaux expireraient, a également été rejetée par 53 voix contre 37.
Une poignée de démocrates ont voté contre les deux propositions.
Jeudi, la Chambre des représentants avait adopté une prolongation des allégements d'impôts pour les classes moyennes, qui laisserait expirer les mesures pour les riches, tout en sachant que le texte avait peu de chances d'être adopté au Sénat.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés