Publicité

Trump veut taxer les voitures européennes importées aux Etats-Unis

©AFP

Le président américain menace d'imposer des droits de douane de 20% sur tous les véhicules européens importés aux Etats-Unis. Donald Trump est prêt à revoir sa position si l'Europe lève les barrières douanières mises en place en réponse à l'imposition de taxes sur l'acier et l'aluminium voulues par le même président Trump.

C'est via un de ces tweets matinaux que le président américain, Donald Trump, a menacé ce vendredi d'instaurer des droits de douane de 20% sur la totalité des voitures assemblées en Europe et importées aux Etats-Unis, un mois après l'ouverture d'une enquête censée déterminer si ces importations menacent la sécurité nationale.

Les Etats-Unis imposent actuellement des tarifs de 2,5% sur les importations de voitures particulières de l'Union européenne et de 25% sur les importations de poids lourds. L'UE impose de son côté une taxe de 10% sur les voitures américaines.

 "Si ces droits de douane et ces barrières commerciales ne sont pas rapidement démantelés et supprimés, nous mettrons en place des droits de 20% sur toutes leurs voitures qui arrivent aux Etats-Unis. Construisez-les ici!", a-t-il écrit dans un message publié sur son compte Twitter.

Ce que le Président Trump ne mentionne pas dans son tweet, c'est que la position européenne est une riposte à la première salve de taxations imposées par Washington sur l'acier et l'aluminium importés d'Europe.

Panne sèche sur les marchés

©AFP

Donald Trump, qui n'a jamais caché son mécontentement de voir "beaucoup de Mercedes dans les rues de New York mais pas assez de voitures américaines dans les rues européennes", avait déjà évoqué à de nombreuses reprises la possibilité d'imposer des taxes pour protéger l'industrie automobile américaine qui viseraient notamment l'Allemagne.

LEAD 1-Trump menace de taxer les voitures européennes importées aux USA (Actualisé avec précisions et contexte) par David Shepardson WASHINGTON, 22 juin (Reuters) - Le président américain, Donald Trump, a menacé vendredi d'instaurer des droits de douane de 20% sur la totalité des voitures assemblées en Europe et importées aux Etats-Unis, un mois après l'ouverture d'une enquête censée déterminer si ces importations menacent la sécurité nationale. "Si ces droits de douane et ces barrières commerciales ne sont pas rapidement démantelés et supprimés, nous mettrons en place des droits de 20% sur toutes leurs voitures qui arrivent aux Etats-Unis. Construisez-les ici!", a-t-il écrit dans un message publié sur Twitter. Le département du Commerce américain est censé boucler d'ici fin juillet ou en août son enquête sur les importations automobiles, avait déclaré jeudi le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross.

La déclaration de Donald Trump a provoqué un net repli des valeurs automobiles européennes, dont l'indice a perdu jusqu'à 7,7% pour finalement terminer en baisse de 0,64%. Cette menace a également brièvement fait basculer dans le rouge l'indice Dax de la Bourse de Francfort, tandis que l'euro réduisait sa progression face au dollar.

Les chiffres du marché américain de la voiture

Cette proposition d'augmenter les tarifs a été condamné par des fédérations industrielles et parlementaires républicains.

Les constructeurs allemands Volkswagen, Daimler et BMW construisent des voitures dans des usines aux Etats-Unis. BMW est l'un des premiers employeurs de l'Etat de Caroline du Sud, avec plus de 9.000 salariés. Le marché américain a représenté en 2017 environ 15% des ventes mondiales des marques Mercedes-Benz et BMW. Il absorbe 5% des ventes de la marque VW et 12% des ventes d'Audi. 

 

Le département du Commerce américain est censé boucler d'ici fin juillet ou en août son enquête sur les importations automobiles, selon le secrétaire US au Commerce, Wilbur Ross.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés