Bouteflika de retour en Algérie pour un cinquième mandat

Photo prise en avril 2014 au moment de la réélection d'Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat présidentiel. ©EPA

Le président Abdelaziz Bouteflika est de retour après deux semaines d'examens médicaux. Il retourne dans son pays alors que la contestation monte face à sa volonté de rempiler pour un cinquième mandat.

L'avion du gouvernement algérien qui transporte le président algérien Abdelaziz Bouteflika est arrivé en Algérie. Il avait décollé de Genève, oùBouteflika était soigné depuis deux semaines, peu avant 16h00.

Le président y retrouvera un pays marqué par la succession de manifestations pour dire "non à un cinquième mandat" de Bouteflika. Depuis 1991, et l'interruption des législatives, dont le premier tour a été remporté par le Front islamique du Salut, jamais l'Algérie n'avait connu pareille mobilisation. 

Le scrutin présidentiel aura lieu le 18 avril prochain. Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, est donc en lice pour briguer un cinquième mandat de président. à l'élection du 18 avril. L'homme ne s'est pas exprimé en public depuis son accident vasculaire cérébral de 2013. 

Des manifestations se succèdent depuis le 22 février en Algérie pour lui demander de renoncer à briguer un cinquième mandat à l'élection présidentielle du 18 avril.

Le directeur de campagne du président Bouteflika, Abdelghani Zaalane, avait assuré jeudi que la santé du président algérien n'inspirait "aucune inquiétude" et que les examens qu'il subit en Suisse seraient bientôt terminés. Les récentes informations de presse faisant état d'une dégradation de son état de santé "sont sans fondement", avait-il ajouté.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect