Le miracle Cynthia Nixon n'a pas eu lieu chez les démocrates

©AFP

Les électeurs démocrates de l'état de New York ont élu ce jeudi Andrew Cuomo pour les représenter à l'élection du poste de gouverneur, le 6 novembre prochain. Voilà qui met un coup de frein à l'ascension politique de la comédienne Cynthia Nixon.

A 52 ans, l'actrice et militante démocrate Cynthia Nixon n'a pas réussi à détrôner Andrew Cuomo, l'actuel gouverneur de l'état de New York. En poste depuis 2011, ce dernier incarne l'élite démocrate mobilisée contre l'administration Trump.

Malgré une campagne énergique, Cynthia Nixon, qui a sillonné un état grand comme la Grèce, n'aura pas séduit les électeurs de son parti. Elle défendait la gratuité de l'école, la baisse du prix du logement, une assurance-vie financée par l'état et une fiscalité alourdie pour les plus riches.

1,4
Million
1,4 million d'électeurs se sont déplacés pour élire celui qui représentera leurs couleurs le 6 novembre prochain.

La réalisation de cet ambitieux programme n'a pas rassuré la base démocrate. Andrew Cuomo a ainsi largement remporté la primaire de l'état de New York avec 65,6% des suffrages, contre 34,4% pour Cynthia Nixon

Cynthia Nixon ne partait pas favorite. Andrew Cuomo paraissait même invincible grâce au soutien de l'appareil du parti. Même le New York Times avait appelé à voter pour lui tout en lui faisant de multiples reproches. Le gouverneur de New York briguera son troisième mandat face au républicain Marc Molinaro le 6 novembre prochain. 

"Le mouvement que nous sommes en train de bâtir ne se limite pas à une candidature, ou une élection."
Cynthia Nixon
Candidate démocrate

Mouvement anti-élite?

"Si le résultat n'est pas celui que nous avions espéré, je ne suis pas découragée, je suis inspirée et j'espère que vous aussi", s'est exclamée Cynthia Nixon à l'annonce des résultats. "Le mouvement que nous sommes en train de bâtir ne se limite pas à une candidature ou une élection. Il s'agit d'offrir une vision de la façon dont les choses pourraient marcher, si seulement nous en avions le courage politique", a-t-elle ajouté en faisant référence à la "vague bleue" qui soulève le parti démocrate.

Un axe, inspiré des lignes de campagne de Bernie Sanders, le candidat à l'élection présidentielle de 2016, qui a fait surgir de nouveaux visages issus notamment de la jeunesse, des minorités noires et hispaniques sur la scène politique américaine. 

Cynthia Nixon avait notamment reçu le soutien d'Alexandria Ocasio-Cortez, la New-Yorkaise qui, à 28 ans, et à la surprise générale, avait renversé en juin dernier dernier Joe Crowley, une forte tête démocrate de la Chambre des représentants et en charge de son district depuis vingt ans. 

L'argent en question

Cynthia Nixon aura attiré l'attention des électeurs sur l'inégalité du financement des campagnes politiques aux Etats-Unis. "De l'autre côté (du parti Démocratre), ils ont déjà dépensé 25 millions de dollars pour essayer de nous faire tomber."

Peut-être plus. Andrew Cuomo aurait levé 35 millions de dollars, un chiffre dévoilé par l'agence Bloomberg ce vendredi. Une grande partie des financements du gouverneur Cuomo viendrait de l'industrie de l'immobilier.

Pendant sa campagne, Cynthia Nixon avait déjà accusé son adversaire d'être "à la solde des patrons" et des entreprises immobilières. Toujours selon Bloomberg, elle aurait levé 2 millions de dollars pour sa campagne, des fonds provenant exclusivement du secteur public.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content