Blatter et Platini suspendus, le foot mondial en plein chaos

©AFP

Le chaos est total à la tête du foot mondial: Sepp Blatter et Michel Platini ont été suspendus jeudi pour 90 jours par la commission d’éthique de la Fifa et le glas des ambitions de l’ancien capitaine de l’équipe de France de football à la présidence de l’instance suprême a peut-être sonné.

Tous deux entendus fin septembre par la justice suisse, Blatter (comme prévenu) et Platini (comme témoin assisté) ont été condamnés jeudi par la commission d’éthique de la Fifa à une suspension de toute activité liée au football au niveau national ou international, à titre conservatoire, de 90 jours, avec prise d’effet immédiat, pouvant être étendue de 45 jours supplémentaires.

1,8 million €
La justice suisse enquête sur un montant, douteux selon elle, de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) perçu par Platini de la part de Blatter.

"Le président Blatter est déçu que la commission d’éthique n’ait pas suivi le code d’éthique et le code disciplinaire" qui offrent à une personnalité mise en cause la possibilité "d’être entendue", a réagi le Suisse dans un communiqué de ses avocats suisse et américain. Selon le texte, la Commission a basé sa décision sur "une mauvaise interprétation" de l’action engagée par la justice suisse contre le président de la Fifa.

Ce vendredi matin, le New York Times, qui a consulté une copie du courrier officiel de ses avocats affirme que Joseph Blatter a fait appel de sa suspension.

Le comité exécutif de l’UEFA, gouvernement du foot européen, a pour sa part exprimé son soutien à son président Michel Platini, qui "va enclencher les différentes procédures" pour faire appel de sa suspension.

La commission, véritable tribunal de la Fifa, a également suspendu le Sud-Coréen Chung Mong-Joon, également candidat à la présidence de la Fifa, pendant 6 ans. Et le secrétaire général de la Fifa, le Français Jérôme Valcke, soupçonné d’être impliqué dans un trafic de billets au marché noir et déjà relevé de ses fonctions, a lui aussi été suspendu à titre conservatoire pendant 90 jours.

Coup de tonnerre

La mise à l’écart de Platini est un véritable coup de tonnerre, car elle pourrait entraver l’actuel président de l’UEFA, considéré comme le favori à l’élection prévue le 26 février pour désigner un successeur à Blatter.

Lionel Messi sera jugé pour fraude fiscale

La star argentine du FC Barcelone, Lionel Messi, et son père Jorge, vont être jugés en Espagne pour répondre de présumés délits de fraude fiscale qui pourraient leur valoir une peine de prison, a annoncé jeudi le tribunal supérieur de justice de Catalogne.

Le juge d’instruction n’a pas suivi le procureur du tribunal de Barcelone qui recommandait de ne juger que le père de Messi, en estimant que le joueur n’avait pas eu connaissance de la fraude. Messi et son père ont été accusés en 2013 d’avoir détourné 4,16 millions d’euros de taxes concernant les droits d’image du footballeur, par la création de sociétés fictives, au Belize et en Uruguay, considérés comme des paradis fiscaux.
Lionel Messi est le footballeur le mieux payé au monde. Il risque 22 mois de prison.

Cependant, tout n’est peut-être pas fini pour l’ancien capitaine des Bleus. "La candidature de Platini n’est pas automatiquement écartée, la commission électorale décidera", a en effet précisé la commission d’éthique.

De plus, Platini avait pris les devants jeudi matin, indiquant dans un communiqué avoir effectué les démarches pour "déposer" sa candidature à la présidence. L’ancienne star de la Juventus a ainsi "adressé" jeudi matin "les lettres de soutien requises pour pouvoir déposer (s) a candidature à la présidence de la Fifa".

Lâché par le CIO

Le Français devra en tout état de cause surmonter un autre obstacle: celui de la commission électorale de la Fifa qui a le pouvoir de déclarer inéligible un candidat en vertu de plusieurs critères, dont celui de l’intégrité.

Or, quelle commission mène cette enquête d’intégrité? La commission d’éthique qui vient de le suspendre. "D’un point de vue légal, Platini peut encore se présenter, confirme une source proche de la Fifa. Mais il doit passer le test d’intégrité de la commission d’éthique gérée par ceux qui viennent de le suspendre…"

Platini a aussi été "lâché" hier le Comité international olympique. La Fifa "doit être ouverte à un candidat extérieur crédible et de haute intégrité pour accomplir les réformes nécessaires et ramener stabilité et intégrité dans l’institution", a déclaré le président du CIO, l’Allemand Thomas Bach.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés