Publicité
Publicité

Boris Johnson tente de restaurer sa crédibilité

De nouvelles révélations font état de deux fêtes organisées à Downing Street à la veille des funérailles du Prince Philip, en avril dernier. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, assure ne pas en avoir eu connaissance, mais lutte pour restaurer sa crédibilité.