Les raids du régime syrien continuent malgré la résolution de l'ONU

©AFP

Malgré une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU réclamant un cessez-le-feu humanitaire d'un mois en Syrie, les raids du régime se poursuivent dans la Goutha orientale. Cette région est visée depuis une semaine par des bombardements qui ont fait plus de 500 morts.

Les raids du régime syrien se poursuivent ce dimanche dans la Ghouta orientale au lendemain du vote d'une résolution par le Conseil de sécurité de l'Onu réclamant une trêve "sans délai" dans ce fief rebelle assiégé, a annoncé une ONG. "Les raids ont repris dimanche matin, avec deux frappes contre le secteur de Chifouniya, à la périphérie de Douma", la grande ville de la Ghouta orientale, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Cette région située à l'est de Damas est visée depuis une semaine par des bombardements du régime qui ont tué plus de 500 civils

Les quinze membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont en effet adopté samedi à l'unanimité une résolution instaurant "sans délai" une trêve humanitaire de 30 jours en Syrie afin de permettre la fourniture d'aide aux populations civiles et des évacuations médicales.

La Russie qui soutient de manière indéfectible le régime de Bachar al Assad a approuvé ce texte après une série de négociations de dernière minute.


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content