Désormais, l'humanité vit à crédit

A partir de ce 1er août, l'humanité a consommé la totalité des ressources que la Terre peut produire en une année. Une date symbolique pour alerter sur l’urgence écologique et les mesures à prendre au quotidien.

La planète bleue glisse dans le rouge. 

A partir de ce mercredi 1er août, l'humanité a épuisé les ressources de la planète pour 2018. Elle vivra ainsi "à crédit" pendant cinq mois. 

Cela signifie qu’en à peine plus de sept mois, nous avons consommé ce que la Terre peut produire en une année entière et que, lors des prochains mois, nous devrons entamer le capital de notre planète.

Encore plus tôt

Le jour du dépassement tombe:

  • 2 jours en avance par rapport à 2017 (3 août);
  • 4 jours plus tôt qu’en 2016 (5 août);
  • 5 jours plus tôt qu’en 2015 (6 août).

→ En 1997, la date fatidique tombait encore fin septembre.

1er avril
1er avril
En Belgique, la date symbolique du dépassement est le 1er avril. Il nous faudrait 4 planètes Terre pour subvenir à nos besoins.


Comment calculer?

L'ONG Global Footpint Network calcule lui-même un indicateur de l'Empreinte écologique. Comment?

Grâce à des millions de données transmises par les Etats eux-mêmes. 15.000 indicateurs sont envoyés par les pays à l'ONG.

1. L'ONG additionne:

  • toutes les matières naturelles nécessaires pour nous chauffer,
  • le pétrole pour rouler en voiture,
  • les poissons pêchés dans la mer,
  • le nombre d'animaux tués. 

2. Elle croise tous ces travaux avec des données scientifiques:

  • "En combien de temps un forêt se régénère?"
  • "En combien de temps une population de poissons se reconstitue?"
  • "En combien de temps les océans absorbent le carbone?"

3. Elle obtient le chiffre 1,7. C'est-à-dire que l'humanité utilise les ressources naturelles 1,7 fois plus vite que les écosystèmes ne peuvent se régénérer. 

On dit aussi que nous consommons 1,7 planète Terre par an.

♣ Calculez votre propre empreinte écologique ici ←

Un calcul constesté

Certains scientifiques ne croient pas en cette équation. Ils pensent que l'on mélangerait des choux et des carottes car les données sont émises par les Etats eux-mêmes. La Chine serait approximative. Mais ce calcul montre une tendance qui permet d'être comparée d'années en années depuis 1970.

La situation diffère fortement selon les pays. "Nous avons des responsabilités différentes: des petits pays avec peu de population, comme le Qatar et le Luxembourg, ont une empreinte écologique extrêmement forte", souligne Pierre Cannet de WWF. Si l'ensemble de l'humanité vivait comme eux, le "jour du dépassement" interviendrait dès les 9 et 19 février. A l'inverse, dans un pays comme le Vietnam, la date retenue est celle du 21 décembre.

60%
60%
La séquestration carbone représente 60% de la demande humaine sur la nature.

Comment réduire?

♦ Villes: si l'on réduit de 50% nos transports automobiles, on peut repousser la date de 12 jours.

♦ Energie: si l'on réduit de 50% la composante carbone du calcul, on gagnerait 93 jours.

♦ Alimentation: si chacun d'entre nous diminuait de 50% son gaspillage alimentaire, on gagnerait 38 jours.

♦ Population: si une famille sur deux choisissait d'avoir un enfant de moins, la date serait déplacée de 30 jours d'ici 2050.

Calcul très simple: 12 + 93 + 38 + 30 = 173 jours... et il ne faudrait que 153 jours pour arriver au 31 décembre dès le 1er août... 

Une lueur d'espoir

Bien que 86% de la population mondiale vivent dans un pays avec un déficit écologique, les dernières données des Empreintes Écologiques nationales révèlent des signes encourageants:

• L'Empreinte Écologique de la Chine, le pays dont l'Empreinte Écologique totale est la plus élevée, a diminué de 0,3% entre 2013 et 2014, après une hausse constante depuis 2000 où cette Empreinte était moitié moins importante qu'aujourd'hui.

• L'Empreinte Écologique par personne pour les pays à revenu élevé a diminué de 12,9% depuis 2000. Certains des pays ayant connu les plus fortes baisses depuis 2000 incluent Singapour (-32,1%), les Bahamas (-26,2%), le Danemark (-19,0%), les États-Unis (-18,4%), le Royaume-Uni (-16,6%) et la France (-15,5%).

L'Allemagne a connu une baisse de 8% de son Empreinte Écologique par personne depuis 2000 et une diminution de 2,5% de son Empreinte Écologique par personne de 2013 à 2014.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect