Publicité
Publicité
interview

Didier Reynders: "L'Iran est prêt à parler de la peine de mort"

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, avait le sourire dans l’avion qui le ramenait mardi soir vers Bruxelles après sa visite en Iran. Pour lui, les signaux lancés par les Iraniens sont positifs. Il a dressé le bilan de ses rencontres bilatérales avec les plus hautes autorités du pays lors d’un entretien avec plusieurs journalistes de la presse belge, dont "L’Echo".