Donald Trump acquitté, Joe Biden appelle ses concitoyens à défendre la démocratie

©REUTERS

Le verdict du procès de Donald Trump est tombé samedi soir. L'ancien président des États-Unis a été acquitté. Son successeur rappelle que "la démocratie est fragile".

Le verdict est tombé en fin de soirée samedi. Aucune majorité ne s'est dégagée au Sénat américain pour reconnaître Donald Trump coupable d'incitation à l'insurrection. Cinquante-sept sénateurs ont voté pour un verdict de culpabilité et 43 contre. La majorité des deux tiers nécessaire à la condamnation n'a donc pas été atteinte.

Pour la deuxième fois acquitté

C'est la deuxième fois que l'ex-président américain Donald Trump échappe à un verdict de culpabilité à l'issue d'un procès historique devant le Sénat américain, qui le jugeait pour son rôle supposé dans les violences du 6 janvier au Capitole.
Son successeur, le démocrate Joe Biden, a estimé qu'en dépit de l'acquittement, le fond de l'accusation n'était "pas contesté", et a demandé à ses concitoyens de défendre la démocratie. "Ce triste chapitre de notre histoire nous a rappelé que la démocratie est fragile. Qu'elle doit toujours être défendue. Que nous devons toujours rester vigilants", a-t-il déclaré.

Samedi, le socle des élus républicains a tenu, ce qui montre l'emprise que Donald Trump conserve sur la politique américaine. Mais le parti républicain sort fragilisé d'une séquence commencée en novembre avec la contestation de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle et qui a culminé avec les événements du Capitole.
"Notre mouvement magnifique, historique et patriotique, Make America Great Again, ne fait que commencer", a réagi M. Trump dans un communiqué, se posant une nouvelle fois en victime d'une "chasse aux sorcières".

Dans sa première réaction à ce verdict, l'ex-président de 74 ans a pris date pour l'avenir: "Dans les mois qui viennent, j'aurai beaucoup de choses à partager avec vous et suis impatient de continuer notre incroyable aventure pour la grandeur de l'Amérique".

Biden veut avancer sur le plan de relance

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, après un communiqué pointant "l'un des jours les plus sombres et l'un des actes les plus déshonorants" de l'histoire du pays, s'est montrée furieuse devant la presse, en traitant de "lâches" les sénateurs républicains qui avaient acquitté l'ex-président.
"Nous censurons ceux qui utilisent la paperasse dans un mauvais but. Nous ne censurons pas ceux qui incitent à une insurrection qui tue des gens dans le Capitole", a aussi lancé Mme Pelosi.

Débarrassé de l'ombre gênante de ce procès qui monopolisait les médias et le Congrès, Joe Biden espère désormais aborder une nouvelle phase de son début de présidence. Sa priorité immédiate est de voir les parlementaires voter son plan de soutien de 1.900 milliards de dollars à l'économie américaine, frappée par la pandémie de Covid-19, et d'accélérer la vaccination des Américains.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés