Elizabeth II a accepté la démission de Gordon Brown

Le Premier ministre britannique sortant Gordon Brown a annoncé mardi sa décision de présenter sa démission à la reine et d'abandonner immédiatement ses fonctions à la tête du Labour

(afp) - Le Premier ministre britannique sortant Gordon Brown a quitté le Palais de Buckingham mardi soir après avoir remis sa démission à la reine, ouvrant la voie au conservateur David Cameron pour lui succéder. La reine a accepté cette démission.
"J'ai informé le secrétaire particulier de la reine de mon intention de remettre ma démission à la reine" Elizabeth II, avait-il déclaré un instant plus tôt, très ému, sur le perron du 10, Downing Street, où il avait succédé à Tony Blair en juin 2007. Son épouse Sarah se tenait à ses côtés.
"Si la reine accepte, je lui conseillerai d'inviter le chef de l'opposition (le conservateur David Cameron) à tenter de former un gouvernement", a-t-il ajouté. "Ma démission de chef du parti travailliste prend effet immédiatement".
Gordon Brown et son épouse Sarah ont ensuite marché, en tenant par la main leurs deux enfants, le long de Downing Street jusqu'à leur véhicule, qui a emmené aussitôt le Premier ministre au Palais de Buckingham.
M. Brown est resté environ vingt minutes au Palais de Buckingham. Peu après, le Palais a annoncé avoir accepté sa démission.
M. Brown avait annoncé lundi qu'il démissionnerait de la tête du Labour d'ici à l'automne, dans l'espoir de persuader les libéraux-démocrates (Lib Dems) de former une coalition de gouvernement avec son parti.
Mais les négociations entre le Labour et les Lib Dems auraient échoué mardi, selon les médias nourris de fuites émanant des deux partis, qui donnent comme imminente l'annonce d'un accord entre Tories et Lib Dems.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés