Publicité
Publicité

Erdogan passe à la contre-offensive

Le Premier ministre turc a lancé dimanche la contre-offensive face aux dizaines de milliers de manifestants qui réclament depuis dix jours sa démission en mobilisant ses partisans et en prévenant que sa patience avait "des limites".