Publicité
Publicité
interview

Guillaume Le Blanc: "Nous sommes passés du problème de l'immigré à celui du migrant"

Selon Guillaume Le Blanc, les états d'urgences et autres mesures anti-terroristes risquent d'accoler l'étiquette d'ennemi potentiel aux migrants, qui sont déjà mis sur le côté lorsqu'ils n'arrivent pas à obtenir le statut de réfugiés.