iCloud piraté: Apple et le FBI enquêtent

©REUTERS

Des photos de stars américaines dénudées ont été volées à la suite d’un piratage de l’iCloud d’Apple. La compagnie américaine ainsi que le FBI ont démarré une enquête afin de trouver la source de la fuite.

Sur les réseaux sociaux, on ne parle que de ça: des photos piratées de célébrités posant nues circulent un peu partout sur Internet. Un hacker se les serait procurées en piratant l’iCloud d’Apple. Mais rien n'a encore été confirmé officiellement par le géant américain.

Selon des médias américains, les photos auraient été obtenues en piratant des comptes iCloud et cela à partir d’iPhones. Le hacker a lui-même confirmé la provenance des ces clichés.

Le FBI et Apple enquêtent

La police fédérale américaine et Apple ont débuté une enquête sur ce vaste piratage. Même si c’est avant tout le service informatique dématérialisé d’Apple qui serait concerné, le cloud d'autres opérateurs pourrait également être concerné.

"Nous prenons très au sérieux la vie privée de nos utilisateurs et nous enquêtons activement", a déclaré Natalie Kerris, la porte-parole d'Apple, selon le site d'information Re/code.

Express

Certaines photos avaient déjà circulé sur internet tandis que d'autres semblaient être fausses, mais plusieurs stars de premier plan ont fait part de leur indignation et menacé d'engager des poursuites.

 

D'après d'autres médias, la police fédérale mène sa propre enquête. "Le FBI est attentif aux accusations d'intrusions informatiques et à la diffusion illégale de documents concernant des personnalités de premier plan, il s'occupe du sujet", a affirmé Laura Eimiller, porte-parole du FBI à Los Angeles, citée par le Los Angeles Times.

"Tout autre commentaire serait déplacé à ce stade" des recherches, a-t-elle ajouté.

x

Pas une première

Ce n'est pas la première fois que des pirates craquent la sécurité de la société américaine. En mai dernier, une bande de pirates informatiques néerlandais et marocains avaient trouvé un moyen de désactiver le verrouillage d’Iphones volés, et cela via iCloud.

Ce précédent n'avait pas suscité beaucoup de réactions, mais la nature des photographies lâchées aujourd'hui dans la nature a évidemment attiré beaucoup plus d'attention de la part des médias et des internautes...

iCloud en cause?

Plusieurs médias, comme Mashable, ont demandé à Apple de réagir, mais la compagnie américaine n’a encore fait aucune déclaration à ce sujet. Toutefois, la compagnie avait affirmé plus tôt que de nombreuses précautions avaient été prises en ce qui concerne le stockage de données personnelles sur iCloud afin de les protéger au mieux contre le vol.

Cependant, il faut noter que la plupart des piratages de comptes iCloud seraient d'abord liés à la solidité des mots de passe choisis par les utilisateurs, plutôt qu’à une véritable faille du système.


 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés