Publicité
Publicité

Krystsina Tsimanouskaya, l’athlète devenue dissidente

La sprinteuse s’est réfugiée à l’ambassade de Pologne à Tokyo, refusant de rentrer en Biélorussie. Elle craint l'emprisonnement après avoir critiqué sa fédération.