Madrid accueillera la COP25 le mois prochain

Après avoir annoncé mercredi (photo) que le Chili ne pourrait assumer l'organisation de la COP25 en décembre, le président Sebastian Pinera a fait savoir que Madrid pourrait accueillir l'événement. ©EPA

Après la décision du Chili d'annuler l'organisation de la Conférence des Nations unies sur le Climat, prévue le mois prochain à Santiago, l'Espagne accueillera la COP25 à Madrid aux mêmes dates.

Madrid va finalement accueillir la conférence annuelle des Nations unies sur le Climat en décembre. L'annonce a été faite plus tôt que prévue par Patricia Espinosa, la secrétaire exécutive de l'Onu Changements climatiques (UNFCCC). La COP25 était programmée au Chili, mais le pays hôte a annoncé mercredi ne pas être en mesure d'assumer son organisation en raison de la violente crise sociale qui secoue le pays. 

Le président chilien, Sebastian Piñera, a annoncé ce jeudi que le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, lui avait proposé d'organiser la COP25 à Madrid aux dates prévues, du 2 au 13 décembre. Le Chili conserverait la présidence de cet événement diplomatique majeur.

Quelque 25.000 délégués étaient attendus au Chili. Alors que l'organisation revenait cette année à un pays d'Amérique latine, le Brésil avait renoncé à accueillir la "COP" au lendemain de l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, qui dénigre la science climatique. Le Chili s'était alors porté volontaire. Le pays est secoué par des manifestations sans précédent depuis le 18 octobre. Selon un bilan officiel, le mouvement a fait vingt morts et un millier de blessés. Dans la capitale Santiago, des dégâts matériels importants ont notamment été infligé au réseau du métro.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n