Publicité
Publicité

L'ombre d’Huawei plane sur la condamnation d'un Canadien pour espionnage

Pékin a condamné Michael Spavor à 11 ans de prison. Son emprisonnement est perçu par le Canada comme une mesure de représailles pour l'arrestation de la CFO de Huawei.