La Belgique entre au Conseil de sécurité de l'Onu avec 181 voix

©BELGA

C'est officiel, la Belgique siégera comme membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies en 2019-2020.

Après près de dix ans de campagne, des centaines de rencontres bilatérales et multilatérales, ça y est. La Belgique a été élue comme membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Elle y siégera en 2019 et 2020. Si Didier Reynders espérait obtenir 180 voix, la Belgique en a obtenues 181.


©BELGA

Au total, 5 nouveaux membres non permanents ont été élus par les 190 pays présents. Il s'agit donc de la Belgique (181 voix) et de l'Allemagne (184 voix) pour le groupe régional des pays d'"Europe occidentale et autres" (WEOG), mais aussi de la République dominicaine (184 voix) pour représenter l'Amérique latine et les Caraïbes, et de l'Afrique du sud (183 voix) sur le quota africain, alors que l'Indonésie (144 voix) s'est adjugée l'unique siège revenant au groupe Asie-Pacifique.

Les Maldives, rivaux de l'Indonésie pour le poste à pourvoir pour la région Asie-Pacifique, n'ont recueilli que 46 voix.

Il s'agissait de remplacer la Bolivie, l'Ethiopie, le Kazakhstan, la Suède alors que l'Italie et les Pays-Bas se sont partagés - la première en 2017, les seconds en 2018 - le cinquième siège à renouveler, une solution rare mais pas inédite. 

La Belgique a déjà siégé à 5 reprises au Conseil de sécurité des Nations unies, soit 10 ans au total. En: 1947-1948, 1955-1956, 1971-1972, 1991-1992, 2006-2007. 

→ La procédure pour obtenir un siège à l'Onu

©BELGA

Les 193 pays des Nations unies sont répartis en cinq zones géographiques: la Belgique est membre du groupe "Weog" qui regroupe les pays d’Europe occidentale et "autres", soit des États comme le Canada ou les Etats-Unis. À côté de ce groupe, quatre autres groupes: Asie, Afrique, Europe orientale et Amérique latine.

Au total, il y a 15 membres au Conseil de sécurité des Nations unies. Cinq d'entre eux sont permanents (USA, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne) et dix non permanents. Ces derniers sont élus par l’assemblée générale des Nations unies. Ils doivent décrocher une majorité de deux tiers (129 votes) pour être élus. Le mandat dure deux ans et donc, tous les deux ans, deux places sont à prendre pour le groupe "Weog".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect