Publicité
Publicité

La Belgique réintègre le carré final des bénéficiaires de capitaux étrangers

Selon les chiffres de la CNUCED, la Belgique a été l’an dernier le quatrième pays bénéficiaire d’investissements directs étrangers (IDE), derrière les Etats-Unis, en forte progression, la Chine et Hong Kong. Mais devant le Brésil, alors que l’Europe est globalement en recul et que les émergents ont le vent en poupe. Elle a hérité de 62 milliards de dollars contre 24 milliards seulement un an plus tôt. Elle pointait alors au dix-septième rang mondial. "Notre pays retrouve en fait la place qu’il occupait déjà en 2008 au quatrième rang mondial", observe Isabelle Callens, directrice du département économique au sein de la Fédération belge des Entreprises (FEB). A ceci près, poursuit-elle, que le montant atteint l’an dernier reste bien inférieur à ceux d’avant crise. En 2007, les IDE avaient atteint 118,4 millions de dollars et 109,9 millions en 2008. Ils avaient ensuite littéralement dégringolé à 33 millions en 2009.