epinglé

Le "boucher" de Las Vegas équipé d'armes de la FN

©Photo News

Stephen Craig Paddock, l’auteur de la tuerie de Las Vegas, avait emporté dans sa chambre d’hôtel 19 armes automatiques pour commettre son crime abominable.

"Il avait des armes de bonne qualité et très puissantes", selon la police américaine. Parmi celles-ci, trois FN 15, des fusils fabriqués par le groupe FN Herstal.

Le drame de Las Vegas risque de provoquer la polémique sur le rôle d’une entreprise publique.

Cette arme de guerre est accessible aux particuliers, à un prix très bas et "prêt à tirer", vante son fabricant. S’il n’est pas question, ici, de mettre en cause la FN Herstal, important employeur liégeois, le drame de Las Vegas risque de provoquer la polémique sur le rôle d’une entreprise publique, détenue par la Région wallonne, qui participe de facto à l’hystérie de l’armement personnel aux Etats-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés