Publicité

Le Canada crée un fonds d'urgence pour les réfugiés syriens

©BELGA

Le gouvernement canadien a lancé un fonds d'urgence pour les réfugiés syriens dans les pays limitrophes de la Syrie dont le montant sera équivalent aux dons privés des Canadiens, a annoncé samedi Christian Paradis, ministre du Développement international.

Les Canadiens ont manifesté leur volonté d'aider les réfugiés syriens et "afin de supporter leur générosité et de s'assurer que leurs dons peuvent avoir un impact plus important", le gouvernement crée le "Fonds syrien d'aide d'urgence", a déclaré le ministre du développement international canadien Christian Paradis.

Pour chaque dollar donné par les Canadiens, le gouvernement va abonder ce fonds du même montant "jusqu'à concurrence de 100 millions de dollars canadiens" (66 millions d'euros) avec une date limite au 31 décembre 2015, a-t-il ajouté.

Ces financements seront dédiés "aux besoins de base pour les gens touchés par le conflit (en Syrie) dans la région comme des tentes, de l'eau et de la nourriture, des médicaments".

L'aide canadienne sera apportée à travers les interventions sur le terrain des Nations unies ou des ONG "comme la Croix rouge ou le Croissant rouges. M. Paradis a assuré que le Canada allait déployer plus de ressources à Beyrouth, Ankara ou Amman.

Le gouvernement conservateur, en pleine campagne pour les législatives d'octobre, a été critiqué pour sa réponse molle à la crise des migrants avec un accueil limité de réfugiés au Canada depuis le début de l'année.

Le ministre du développement international a indiqué que la politique du gouvernement en la matière reposait sur "trois piliers".

D'abord le Canada fait partie de la coalition internationale dans les frappes contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, ensuite "nous sommes un des principaux pays donateurs d'aide humanitaire" et, enfin, l'accueil des réfugiés, a indiqué Christian Paradis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés