Le Chancelier de l'Echiquier Sajid Javid quitte le gouvernement britannique

Sajid Javid, le chancelier de l'Echiquier, a claqué la porte du gouvernement britannique.

Le premier remaniement ministériel majeur de Boris Johnson a tourné au couac, avec la démission du ministre de l’Economie et des Finances.

Depuis quelques semaines, les relations entre Boris Johnson et sa tête pensante Dominic Cummings semblaient avoir tourné à l’aigre. Le second ne remportait pas tous les rapports de force, notamment face au vrai numéro 2 du gouvernement, le ministre de l’Economie Sajid Javid. Cette semaine, il a notamment été vaincu sur l’extension de la ligne de train à grande vitesse, HS2, qui a finalement été validée par Boris Johnson. Mais à la surprise générale, c’est finalement Javid qui a cédé le premier aux intrigues et coups bas qui empoisonnaient les relations entre le Number 10 et le Number 11, à Downing Street, depuis quelques semaines.

A un mois du budget

Dominic Cummings est plus que jamais l’éminence grise de Downing Street.

Son départ intervient à moins d’un mois de la présentation du tout premier budget post-Brexit, qui sera l’un des plus importants des dernières années et définira en grande partie ce que le "Johnsonisme", dont les contours restent encore assez flous, entend être. Le motif de cette démission choc est moins idéologique ou politique que purement organisationnel, voire émotionnel. Javid a en effet été placé dans l’obligation de renvoyer la majeure partie de ses conseilleurs, au profit d’une nouvelle équipe désignée par Cummings et travaillant à cheval entre les différents bureaux de Downing Street. Sa justification, selon laquelle "aucun ministre qui se respecte" ne peut pas accepter cela, dit tout du point de non-retour qui a été atteint.

La démission de Javid, au cours du spectaculaire remaniement ministériel de jeudi, a pris tous les observateurs de court, mais clarifie considérablement la situation. Elle confirme notamment que Dominic Cummings a toujours les faveurs de Boris Johnson, et est plus que jamais l’éminence grise de Downing Street. Concrètement, Dominic Cummings devient le vrai décideur du Number 11. Sa volonté de révolutionner la façon de faire de la politique, en mettant fin aux circuits de promotion classiques, en cassant les codes, aura un peu moins d'entraves avec le départ de Javid.

Cinq ministres limogés

Rishi Sunak est le successeur de Sajid Javid au ministère des Finances.

Son successeur, Rishi Sunak, 39 ans, était jusqu’à présent le numéro 2 du Treasury. Ce Brexiter convaincu - qui remplace un ancien remainer -, aura avant tout pour mission de suivre les directions proposées par Cummings. Dans une ambiance de plan social, cinq autres ministres ont été démis de leurs fonction. Parmi eux, le secrétaire d’Etat à l’Irlande du Nord, Julian Smith, dont le rôle a pourtant été essentiel ces derniers mois pour permettre la reprise des discussions et un accord entre le DUP et le Sinn Féin pour reformer un gouvernement et reprendre leurs travaux aux parlements.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect