Le chômage des jeunes risque d'engendrer une génération perdue

©Denis Doyle/Bloomberg

Le chômage des jeunes a atteint un niveau record en 2009: avec 81 millions personnes âgées de 15 à 24 ans étaient sans emploi. Le Bureau International du Travail craint que cette tendance n'en vienne à saper la stabilité de la société.

Le chômage des jeunes, qui a atteint l'année dernière un niveau record avec 81 millions personnes âgées de 15 à 24 ans sans emploi, risque de créer une "génération perdue", avertit le Bureau international du travail (BIT).

Ce taux est passé de 11,9% en 2007 à 13% l'année dernière. Il devrait progresser légèrement à 13,1% en 2010 avant de retomber à 12,7% l'année suivante, selon les projections de l'organisation.

"Les jeunes gens sont le moteur du développement économique", a estimé le directeur général du BIT Juan Somavia, ajoutant que "renoncer à ce potentiel est un gâchis économique qui peut saper la stabilité de la société".

Le chômage des jeunes, qui a augmenté de 7,8 millions de personnes depuis 2007, risque de produire une "génération perdue de jeunes gens qui sont sortis du marché de l'emploi et qui ont perdu tout espoir d'obtenir un travail qui leur assure une vie décente", a prévenu le BIT.

Ces jeunes "font toutes les démarches, mais les portes se ferment devant eux", a ajouté Sarah Elder, coauteur de l'étude et économiste au BIT.

Dans les pays émergents, qui totalisent 90% de la population de jeunes gens, ces derniers sont particulièrement affectés par cette situation qui se traduit souvent par une réduction des horaires de travail et des salaires pour ceux qui ont encore un emploi.

En 2008, quelque 152 millions de jeunes, soit 28% de la population active de cette catégorie d'âge, ne sont pas parvenues à sortir de la pauvreté malgré leur travail et ont gagné moins de 1,25 dollar (moins de 1 euro) par jour, a souligné l'organisation.

Environ 45% de cette hausse du chômage touche la population de pays industrialisés, principalement en Europe centrale, de l'est et du sud (Estonie, Lettonie, Lituanie, Espagne).

Aux Etats-Unis, le chômage des jeunes a augmenté de 8 points de pourcentage à un taux de 18%.

Pour lutter contre cette situation, le BIT a appelé les gouvernements à maintenir leurs programmes de soutien pour l'emploi des jeunes, malgré les coupes budgétaires annoncées ces derniers mois.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés