Le Nord de l'Inde secoué par un tremblement de terre

©AFP

La secousse, d'une magnitude de 6,7, a fait huit morts.

Un puissant séisme de magnitude 6,7 a touché le nord-est de l'Inde tôt lundi matin, près de la frontière avec la Birmanie et le Bangladesh, tuant huit personnes et jetant les habitants paniqués dans les rues.

La secousse a fait cinq victimes en Inde et trois au Bangladesh tandis que des dizaines d'autres personnes ont été blessées, souvent dans des bousculades d'habitants paniqués.

Des immeubles ont été endommagés à Imphal, capitale de l'Etat du Manipur et ville la plus proche de l'épicentre.

©AFP
Imphal, après le séisme de magnitude 6,7 qui a touché le Nord-Est de l'Inde. ©AFP
©REUTERS
©REUTERS



En Inde, "cinq personnes ont été tuées et 33 ont été blessées", a dit Anurag Gupta, un responsable de l'autorité de gestion des catastrophes naturelles, à l'AFP. "Un immeuble de six étages a été partiellement endommagé et des fissures ont été relevées sur de plus petites structures".

Un responsable de l'un des principaux hôpitaux d'Imphal a indiqué que plus de 50 personnes avaient été admises dans ses services pour des blessures à la tête et des fractures.

Selon l'Institut américain de géologie (USGS), le séisme a frappé tôt lundi, à 29 kilomètres au nord-ouest d'Imphal. Des immeubles se sont effondrés près de l'épicentre et l'électricité est coupée dans cette zone, a indiqué l'agence Press Trust of India (PTI).

Les secousses ont été ressenties jusqu'à Calcutta, située à environ 600 kilomètres au sud-ouest, dans l'Etat du Bengale occidental, où les bâtiments ont tremblé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés