Publicité

Le prix Nobel de la paix attribué aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov

Maria Ressa a cofondé le média d'investigation philippin Rappler en 2012. Dmitry Muratov est le rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta. ©EPA

Le prix Nobel de la paix 2021 a été décerné à Maria Ressa et Dmitry Muratov pour leurs efforts visant à sauvegarder la liberté d'expression.

Entre Greta Thunberg, la cheffe de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa, les défenseurs de la liberté de la presse ou Angela Merkel, l’attribution de la prestigieuse récompense suscitait, comme à l’accoutumée, son lot de pronostics.  

Le prix Nobel de la paix 2021 a été finalement été attribué aux journalistes Maria Ressa et Dmitry Muratov. Les lauréats ont tous les deux été salués "pour leurs efforts visant à sauvegarder la liberté d'expression, qui est une condition préalable à la démocratie et à une paix durable", a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.

329 candidatures

Âgé de 59 ans, Dmitry Mouratov, l'un des fondateurs et le rédacteur en chef du journal russe Novaïa Gazeta, "a depuis des décennies défendu la liberté d'expression en Russie dans des conditions de plus en plus difficiles", a souligné le jury.

Quant à Maria Ressa (58 ans), avec son média d'investigation Rappler, cofondé en 2012, "elle utilise la liberté d'expression pour exposer les abus de pouvoir et l'autoritarisme croissant dans son pays natal, les Philippines", dirigé par Rodrigo Duterte, salue-t-il.

Le prix Nobel de la paix est destiné à honorer un individu ou une organisation qui a "fait le plus ou le meilleur travail pour la fraternité entre les nations". Pas moins de 329 candidatures, tenues secrètes, étaient en compétition cette année.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés