Légère hausse de la consommation de pétrole

L'agence américaine d'information sur l'Energie revoit en légère hausse son estimation de la consommation de pétrole pour la planète, après deux années consécutives de baisse.

L'agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a laissé quasi inchangées ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2010 et 2011, selon son rapport mensuel.

Elle a très légèrement révisé en hausse son estimation de rebond de la consommation de la planète cette année, à 1,6 million de barils par jour (Mb/j) après deux années consécutives de baisse. Pour l'année prochaine, elle table désormais sur une hausse de la demande de 1,5 million de barils par jour, un peu moins que le mois dernier.

Cela représente une consommation mondiale attendue pour 2010 et 2011 de respectivement 85,91 Mb/j et 87,42 Mb/j.

Pour les seuls Etats-Unis, l'EIA, émanation du département américain de l'Energie, estime que la consommation devrait progresser de 140.000 barils par jour cette année, et de 170.000 barils par jour l'année prochaine, "ce qui inverse la tendance à la baisse de ces quatre dernières années", souligne-t-elle.

Cette nouvelle prévision est moins optimiste pour l'année en cours, inchangée pour l'an prochain.

Côté offre, l'agence a répété estimer que l'actuel moratoire sur les forages en mer en eaux profondes coûtera l'année prochaine 82.000 b/j de production aux Etats-Unis qui, du coup, verront leur production totale augmenter de seulement 30.000 b/j, à 5,46 Mb/j.

Elle table sur un baril de brut à 81 dollars à New York en moyenne au quatrième trimestre de cette année, et de 84 dollars l'année prochaine (contre 83 dollars dans son rapport précédent).

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés