Les optimistes vivent plus longtemps que les autres

©shutterstock

Les individus les plus optimistes sont moins susceptibles de souffrir de maladies chroniques et de mourir prématurément.

C’est confirmé: l’optimisme augmente la durée de vie. C’est le très sérieux journal The Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) qui l’affirme sur la base d’une recherche assez large portant sur 70.000 personnes aux Etats-Unis. Dans cette enquête, les femmes ont été suivies pendant 10 ans et les hommes pendant 30 ans.

L’étude définit l’optimisme comme l’anticipation générale que de bonnes choses vont survenir dans la vie et la croyance que le futur sera favorable car l’individu peut gérer les événements importants de son existence.

De 11 à 15%
.
Les personnes optimistes ont en moyenne une espérance de vie de 11 à 15% plus élevée que les autres.

De précédentes études avaient déjà montré que les individus les plus optimistes sont moins susceptibles de souffrir de maladies chroniques et de mourir prématurément.

Ici, les résultats montrent que les personnes optimistes ont en moyenne une espérance de vie de 11 à 15% plus élevée que les autres et ont plus de chances d’atteindre une "longévité exceptionnelle", soit le fait d’atteindre l’âge de 85 ans ou au-delà. Les résultats, indique l’étude, sont indépendants de facteurs comme le statut socio-économique, les conditions de santé ou encore les habitudes en matière de consommation d’alcool ou de tabac qui auraient pu biaiser les résultats.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect