Londres et Washington mettent en garde contre des cyberattaques russes

©PHOTOPQR/LA MONTAGNE/MAXPPP

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne mettent en garde contre des "cyber-activités malveillantes" russes.

Plusieurs administrations publiques américaines et britanniques mettent en garde contre les "cyber-activités malveillantes" de la Russie dans une déclaration commune. 

Moscou est accusée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne de mener une campagne malveillante coordonnée sur le net. Des millions de périphériques comme les routeurs et pare-feux seraient affectés dans le monde entier. Ces attaques viseraient des entreprises britanniques et américaines ainsi que les organisations gouvernementales.

Cet avertissement vient du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis (U.S. Department of Homeland Security), du FBI et du centre britannique de cybersécurité (Britain's National Cyber Security Center). Des conseils sont donnés aux entreprises afin de se protéger des attaques.

"Les cibles de cette cyberactivité malveillante sont principalement les gouvernements et les organisations du secteur privé, les fournisseurs d'infrastructures cruciales et les fournisseurs d'accès à internet", ont annoncé dans un communiqué conjoint le National Cyber Security Center britannique et, côté américain, le FBI et le Département de la sécurité intérieure.

"L'état actuel des réseaux américain et britannique, associé à une campagne du gouvernement russe pour exploiter ces réseaux, menace notre sécurité et notre santé économique", affirme le communiqué.

Le communiqué met en garde aussi bien les fournisseurs d'accès que les utilisateurs, et cite des organisations du recherche sur la cybersécurité ainsi que d'autres gouvernements à l'appui de ces informations, sans toutefois donner de détails sur la date ou l'ampleur de ces actions malveillantes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content