Montréal interdit les trottinettes électriques

La ville de Montréal met fin aux trottinettes électriques.

La ville de Montréal vient de mettre fin à un projet de trottinettes électriques en libre-service, déplorant un manque de respect des utilisateurs vis-à-vis de la règlementation.

La ville de Montréal a mis un terme mercredi à un projet-pilote lancé l'été dernier, qui proposait aux Montréalais de louer des trottinettes électriques en libre-service avec plusieurs opérateurs, dont les gros acteurs américains du secteur Bird et Lime, en raison du manque de respect des utilisateurs envers la règlementation. "En 2020, il n'y aura plus de trottinettes dans les rues de Montréal", assure Eric Alan Caldwell, responsable de la mobilité au sein de la mairie, déplorant "un taux de délinquance de 80%" vis-à-vis de la règlementation.

La ville, qui fait entre autres allusion à des enjeux pour la "sécurité", un "désordre" et une cohabitation "parfois difficile avec les piétons", pointe également du doigt "les opérateurs qui n'ont pas su assurer leur responsabilité quant au respect du règlement".

Côté opérateur, on déplore en "cette pause inattendue un recul majeur pour les gens d'une ville engagée à réduire les embouteillages et les émissions carbone". "Avec plus de 200.000 trajets et 50.000 utilisateurs en seulement trois mois, il est clair qu'il y avait une réelle demande", constate le directeur général de Lime Canada. "Malgré cette décision, Bird Canada va continuer de travailler et de collaborer avec la ville de Montréal pour ramener les trottinettes en 2021, lorsque la ville aura résolu les enjeux liés au stationnement", conclut Bird Canada.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés