Publicité
Publicité

Moscou va participer au bouclier antimissile

"Nous avons des projets ambitieux, nous allons travailler tous azimuts y compris sur la défense antimissile européenne", a déclaré le président russe Dmitri Medvedev.

Le président russe Dmitri Medvedev a confirmé samedi que Moscou allait travailler avec l'Otan sur le bouclier antimissile en Europe, en soulignant que son pays avait des projets "ambitieux" de coopération avec l'alliance.

"Nous avons des projets ambitieux, nous allons travailler tous azimuts y compris sur la défense antimissile européenne", a-t-il déclaré à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre italien Silvio Berlusconi.

M. Medvedev a rendu à M. Berlusconi un hommage appuyé pour avoir travaillé "avec fermeté" au rapprochement de l'Otan et de la Russie durant la récente période de tension entre ces deux dernières.

"Je voudrais vous remercier en particulier, Silvio, pour votre rôle constant, amical et constructif", a-t-il dit, au terme d'un sommet Otan-Russie, le premier depuis la brouille occasionnée par le conflit russo-géorgien.

"Vous êtes un politique très expérimenté", lui a-t-il encore lancé devant la presse, en assurant que "les liens entre la Russie et l'Italie peuvent servir de modèle de coopération entre un pays membre de l'Otan et de l'Union européenne, et la Russie".

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés