Pour faire face à la Russie, les Etats-Unis déploient leur armée en Europe de l'est

Image d'illustration ©BELGA

Pour pallier l'éventualité d'une agression russe dans les pays baltes et en Pologne, les États-Unis ont décidé de déployer des unités militaires à l'est de l'Europe. Un moyen de se rapprocher de ses alliés de l'Otan et de se positionner stratégiquement face à la Russie.

Fin mars, l'armée de terre américaine a déployé la 678e brigade d'artillerie de défense antiaérienne près de Nuremberg en Allemagne. Une première depuis la fin de la Guerre froide.

Une position stratégique face à Moscou

Cette démarche s'inscrit dans la continuité de l'opération "Atlantic Resolve" lancée sous l'administration Obama. Son objectif principal est de rassurer les membres est-européens de l'Otan et de dissuader la Russie de mener une agression sur ces territoires. Une protection qui concerne au premier chef les pays baltes et la Pologne.

"Nous sommes très protecteurs envers les pays baltes (...) Nous avons de grands amis là-bas"
Donald Trump
Président des Etats-Unis

En Europe pour une période de neuf mois, l'état-major de la brigade se chargera de commander et de coordonner les opérations des bataillons qui lui sont subordonnées. Équipés de missiles antiaériens à courte portée, ceux-ci se déploieront à leur tour dans plusieurs pays européens. L'unité américaine est dirigée par le colonel Richard Wholet et appartient à la Garde nationale de la Caroline du Sud.

Au crépuscule de la Guerre froide et de l'existence de l'URSS, l'armée américaine avait pris la décision de retirer ses systèmes antiaériens en Europe, en réduisant ses effectifs.

70 millions
Nombre de dollars proposés par les Etats-Unis pour développer des programmes destinés à augmenter la capacité des forces baltes
La Maison-Blanche a déclaré vouloir financer à hauteur de 70 millions de dollars le développement de programmes destinés à augmenter la capacité des forces militaires et de sécurité de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie.

Une capacité que les Etats-Unis jugent aujourd'hui insuffisante et qui leur "fait défaut face à la Russie", selon le journal Stars and Stripes.

Le déploiement de l'armée américaine dans cette zone revêt manifestement un caractère géopolitique dans un contexte où les relations diplomatiques entre Washington et Moscou n'est pas au beau fixe.

Rassurer les pays est-européens de l'Otan

C'est dans ce contexte que Donald Trump a reçu ce mardi les dirigeants de l'Estonie, de la Lituanie et de la Lettonie. Une rencontre en vue de célébrer le 100e anniversaire de l'indépendance des pays baltes, mais pas seulement.

Le président américain a réitéré le soutien des Etats-Unis aux trois Etats, membres de l'Otan, face à une Russie jugée "agressive". La Maison-Blanche assure qu'elle garantira la protection de ces territoires et leur sécurité.

C'est pourquoi Donald Trump a préconisé une coopération étroite entre les Etats-Unis, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie en matière de sécurité et de défense. Il prévoit entre autres de fournir près de 100 millions de dollars pour leur procurer des munitions de gros calibres.

Le président américain a également proposé un financement à hauteur de 70 millions de dollars pour équiper les trois pays de programmes destinés à augmenter la capacité des forces militaires et de sécurité baltes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés