Publicité

Trump impose des tarifs douaniers à la Chine... qui riposte

Donald Trump a annoncé l'imposition de tarifs douaniers de 25% sur les importations chinoises. ©REUTERS

Le Président américain Donald Trump a annoncé ce vendredi l'imposition de taxes douanières à hauteur de 25% sur 50 milliards de dollars sur les importations chinoises. Pékin a d'ores et déjà annoncé des représailles sur 659 produits américains.

Après le bras de fer entre l'Union européenne et les États-Unis, le spectre d'une guerre commerciale se profile également entre Washington et Pékin. Donald Trump va imposer des tarifs douaniers de 25% sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises.

Un bras de fer qui pourrait fragiliser un peu plus l'économie chinoise, déjà au bord de l'essoufflement... "Les taxes menacent les intérêts économiques et la sécurité de la Chine", a reconnu le ministère chinois du Commerce. L'endettement du pays plafonne déjà à 250% du PIB, ce qui met déjà du plomb dans les ailes de la croissance économique chinoise. 

La Chine a connu en mai un ralentissement de la production industrielle et un net essoufflement des investissements et de la consommation, sur fond de durcissement du crédit. Des signes inquiétants alors qu'elle s'efforce d'être moins dépendante que naguère de son commerce extérieur.


Le géant asiatique devrait voir sa croissance économique ralentir à 6,6% en 2018 et 6,4% en 2019, un essoufflement sensible par rapport à 2017 (+6,9%), avait prévenu en avril le Fonds monétaire international (FMI).

Trump dénonce un commerce peu équitable

La motivation invoquée par le Président américain pour justifier ces mesures? Une situation inégale concernant le commerce entre les deux nations. "Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importants pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps", a annoncé Donald Trump via un communiqué.

25%
Taux des tarifs douaniers sur les importations chinoises
Donald Trump va imposer 25% de tarifs douaniers sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises.

Ces taxes concernent le secteur technologique chinois "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel." Elles entendent compenser le vol de la propriété intellectuelle et de technologies américaines. "Cette situation ne peut plus durer", a poursuivi le chef d’État américain qui met en avant les pratiques commerciales "déloyales" mises en place par la puissance chinoise.

La réponse chinoise

Face à la liste dressée par les États-Unis, Pékin a décidé de taxer d'imposer des droits de douane de 25% sur 659 produits américains d'une valeur totale de 50 milliards de dollars. Une partie de ces droits de douane, portant sur un montant de 34 milliards de dollars de produits américains, dont les produits agricoles et l'automobile, entreront en vigueur le 6 juillet, indique l'agence Chine nouvelle. L'application des droits sur les produits restants sera annoncée à une date ultérieure, précise-t-elle.

Des représailles "immédiates" car parmi les produits visés par les Américains figurent des biens liés au plan stratégique Chine 2025 qui doit "tirer la croissance économique de la puissance asiatique mais qui pénalise l'économie des États-Unis", a fustigé Donald Trump.

"Les États-Unis imposeront de nouveaux tarifs si la Chine engage des mesures de représailles telles que l'imposition de nouveaux tarifs sur des biens américains, sur des services ou sur des produits agricoles"
Donald Trump
Président américain

Le Président américain a anticipé les mesures de rétorsion prises par le pouvoir de Pékin. "Les États-Unis imposeront de nouveaux tarifs si la Chine engage des mesures de représailles telles que l'imposition de nouveaux tarifs sur les biens américains, sur des services ou sur des produits agricoles", a-t-il prévenu. La détente commerciale sino-américaine, ce n'est donc pas encore pour demain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés