Un ex-ministre éthiopien élu à la tête de l'OMS

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. ©EPA

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, ex-ministre éthiopien de la Santé et chercheur renommé sur le paludisme a été élu hier à la direction de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) où il remplace Margaret Chan. Il devient ainsi le premier Africain à diriger l’organisation.

Le Dr Tedros a été élu après trois tours de vote à huis clos et à scrutin secret devant le Dr David Nabarro, Britannique qui fut envoyé spécial de l’ONU pour la lutte contre Ebola ,et la cardiologue pakistanaise Sania Nishtar qui a obtenu le moins de voix.

Le nouveau chef de l’OMS, une des plus influentes agences des Nations unies, prendra en juillet la tête d’une institution qui a été notamment critiquée pour son manque de discernement sur la gravité de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest entre fin 2013 et 2016, qui a fait plus de 11.300 morts.

"Je refuse d’accepter que les gens meurent parce qu’ils sont pauvres."
DR tedros adhanom Ghebreyesus
Nouveau directeur général de l’oms

La Chinoise Margaret Chan, restée plus de dix ans en poste, a reconnu lundi que l’épidémie avait "pris tout le monde, y compris l’OMS, par surprise".

Dans son intervention, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a raconté avoir perdu, alors qu’il était enfant, un frère qui n’avait pas reçu les médicaments nécessaires. Il a indiqué "refuser d’accepter que les gens meurent parce qu’ils sont pauvres".

L’OMS coordonne les réponses aux pandémies, et fixe des normes pour les systèmes de santé de tous les pays.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés