À Shanghaï, Ahmadinejad répond aux sanctions

Malgré le coup de froid que les sanctions de l'ONU ont porté aux relations entre la Chine et l'Iran, Mahmoud Ahmadinejad était à l'Expo de Shanghaï ce vendredi pour la "journée de l'Iran".

Ce vendredi était la "journée de l'Iran", à l'Expo de Shanghaï. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait fait le déplacement. Et en a profité pour répondre au quatrième train de sanctions militaires et financières adopté deux jours plus tôt par le conseil de sécurité de l'ONU.

Ahmadinejad a accusé les puissances nucléaires de "monopoliser la technologie" et d'empêcher les autres pays d'"utiliser le nucléaire pacifiquement".

Il n'était pas prévu que le président iranien séjourne à Pékin ni qu'il ait des entretiens avec les dirigeants chinois, à un moment où la relation traverse une passe difficile puisque la Chine, allié traditionnel de l'Iran, s'est finalement associée au vote de l'ONU.

Jeudi, le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Ali Akbar Salehi, avait critiqué la Chine sur un ton très inhabituel à l'égard de cet allié qui dispose d'un droit de veto à l'ONU. "Je suis surpris par la Chine qui (...) accepte la domination (des Etats-Unis, NDLR)", a déclaré M. Salehi, avertissant que cette "attitude aura certainement des conséquences dans le monde musulman".

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés