Chronologie depuis la chute de Moubarak

Rappel des événements en Egypte depuis la démission le 11 février d'Hosni Moubarak, au terme de 18 jours d'une révolte populaire.

--FEVRIER 2011--

- 11: Le président Moubarak démissionne et remet ses pouvoirs au Conseil suprême des forces armées, dirigé par le maréchal Hussein Tantaoui. Son parti annonce qu'il se trouve à Charm el-Cheikh (Sinaï).

- 12: L'armée promet une "transition pacifique" vers "un pouvoir civil élu", puis suspend la Constitution et dissout le Parlement.

- 21: Gel des avoirs de Moubarak et de sa famille.

--MARS--

- 3: Essam Charaf nommé Premier ministre.

- 19: Référendum sur la révision de la Constitution: 77,2% de "oui".

- 21: L'UE gèle les avoirs de Moubarak et de 18 de ses proches.

- 28: L'armée promulgue une version amendée de la loi sur les partis, facilitant leur formation, mais interdisant toujours leur constitution sur des bases religieuses.

--AVRIL--

- 8: Un mort dans la dispersion d'une manifestation de plusieurs dizaines de milliers de personnes au Caire.

- 13: Hosni Moubarak placé en détention préventive dans un hôpital de Charm el-Cheikh, où il a été admis après un malaise cardiaque.

- 16: Le Parti national démocrate (PND, au pouvoir sous Moubarak) dissous.

--MAI--

- 17: L'épouse de l'ex-président, Suzanne, libérée après avoir remis ses avoirs à l'Etat.

--JUIN--

- 1er: Le procès d'Hosni Moubarak fixé au 3 août. Selon son avocat, l'ex-président a un cancer de l'estomac.

- 6: Le Parti de la liberté et de la justice, issu des Frères musulmans, légalisé.

- 28-29: Violents affrontements policiers/manifestants au Caire: 1.036 blessés, la grande majorité légèrement.

--JUILLET--

- 13: Les législatives de septembre reportées d'un mois ou deux.

- 19: Moubarak perd parfois connaissance (agence officielle Mena).

- 21: Remaniement du gouvernement conduit par Essam Charaf, mais une partie des ministres du nouveau cabinet ont déjà servi sous Moubarak.

- 23: Plus de 200 blessés dans des affrontements au Caire entre manifestants et partisans des militaires.

- 25: La justice inculpe pour corruption l'ex-Premier ministre Ahmad Nazif.

- 27: Moubarak refuse de s'alimenter et est "extrêmement faible" (médias).

- 28: Le ministre de la Santé, Amr Hilmi, indique que la santé de l'ex-président est "bonne" et qu'il peut être transféré pour son procès.

- 29: Manifestation monstre au Caire, à l'appel essentiellement des islamistes. Quatre morts dans des violences à El-Arich (Sinaï).

- 31: Les activistes, sur la place Tahrir au Caire depuis le 8 juillet, suspendent leur sit-in pour le mois de ramadan.

--AOUT--

- 3: Ouverture du procès de Hosni Moubarak pour corruption et meurtres de manifestants, au côté de ses deux fils, Alaa et Gamal, de l'ex-ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six hauts responsables de la police. L'homme d'affaires Hussein Salem, un proche des Moubarak, est jugé par contumace.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés