Publicité
Publicité
Publicité

Face aux jihadistes, "nous allons souffrir" dit l'ONU

Des milliers de jihadistes de l'Etat Islamique "vont revenir dans leurs pays d'origine, très aguerris: il faut les détecter, les débriefer, les décontaminer, c'est beaucoup de travail", explique Jean-Paul Laborde, haut responsable de l'ONU.