Frappes contre un aéroport militaire en Syrie

©AFP

Ce lundi matin, des missiles ont frappé un aéroport militaire en Syrie, faisant 14 morts, après l'attaque chimique présumée à Douma ce samedi.

Des missiles ont frappé l'aéroport militaire de Tayfur en Syrie, faisant 14 morts, tôt ce lundi matin. "Plusieurs missiles ont frappé l'aéroport de Tayfur", a rapporté l'agence officielle syrienne Sana, qui affirmait dans un premier temps qu'"une attaque américaine est soupçonnée" avant de retirer toute référence aux Etats-Unis. L'origine de l'attaque est pour l'heure indéterminée. La France et les Etats-Unis ont démenti être à l'origine de ces frappes. 

Le Pentagone a réagi en assurant que ses forces armées "ne mènent pas de frappes aériennes en Syrie". L'origine de l'attaque restait indéterminée lundi à 04H30 GMT.

14 combattants pro-régime ont perdu la vie dans ces frappes, dont des Iraniens, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des forces russes, iraniennes, et du mouvement libanais du Hezbollah" sont stationnées sur la base T-4 de l'aéroport, située entre les villes de Homs et Palmyre, selon l'Observatoire 

Le régime syrien et Moscou ont accusé Israël d'être à l'origine de ces frappes qui ont coûté la vie à 14 combattants. "L'agression israélienne sur l'aéroport du T-4 a été menée par des avions F-15 qui ont lancé plusieurs missiles", selon une source militaire citée par l'agence officielle Sana.

La veille, les présidents français et américains s'engageaient à apporter une "réponse forte et commune" à l'attaque chimique présumée qui a fait des dizaines de morts dans une zone rebelle près de Damas samedi. La Russie n'a toutefois trouvé "aucune trace" de substance chimique sur place, a affirmé le chef de la diplomatie russe, Sergeï Lavrov. L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) enquête sur cette attaque.

Sous l'impulsion de la France, neuf pays membres sur les quinze du Conseil de sécurité ont demandé la réunion en urgence lundi vers 17h30 de cette instance.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés