L'aviation turque bombarde le PKK

La Turquie a été la cible d'une série d'attentats lundi: cinq policiers et un soldat ont été tués dans des attaques attribuées aux séparatistes kurdes du PKK, et un groupe d'extrême gauche a revendiqué un attentat contre le consulat américain d'Istanbul. ©EPA

L'aviation a bombardé des repaires du PKK en riposte aux attaques de lundi.

L'aviation turque a mené dans la nuit de lundi à mardi une série de raids contre des repaires du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est de la Turquie en riposte à des attaques meurtrières attribuées à ces rebelles kurdes, a annoncé l'armée turque.

"17 cibles ont été frappées avec précision dans la province de Hakkari", a précisé l'état-major turc dans un communiqué.

• La Turquie a été la cible d'une série d'attentats lundi. Cinq policiers et un soldat ont été tués dans des attaques attribuées aux séparatistes kurdes du PKK. Et aussi, un groupe clandestin d'extrême gauche, le DHKP-C (Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple), a revendiqué un attentat contre le consulat américain d'Istanbul.

Par ailleurs, un autre soldat a été tué tard lundi par des tirs provenant des positions du PKK dans la province de Sirnak (sud-est), a indiqué l'état-major des armées turques.

Ankara a lancé le 24 juillet une "guerre contre le terrorisme" visant simultanément le PKK et les combattants du groupe de l'Etat islamique (EI) en Syrie. Mais les dizaines de raids aériens suivants se sont concentrés sur la guérilla kurde, seuls trois ayant été officiellement signalés contre l'EI.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés