Publicité
Publicité

L'élection de Rohani ne change pas la donne diplomatique

L'élection du religieux modéré à la présidence de l'Iran a été accueillie avec beaucoup de scepticisme par la communauté internationale.