L'Iran contrôle "totalement" le détroit d'Ormuz et l'accès au Golfe

©AFP

Ces dernières semaines, l'Iran menaçait de bloquer cette voie stratégique qu'est le détroit d'Ormuz: 30% des exportations maritimes mondiales de pétrole y transitent. Ce lundi, l'Iran dit "contrôler totalement" la zone.

Téhéran montre ses muscles. Aujourd'hui, l'Iran déclare "contrôler totalement l'accès au Golfe et le détroit d'Ormuz". 

Face au rétablissement annoncé des sanctions américaines sur son pétrole, Téhéran a menacé ces dernières semaines de bloquer cette voie par laquelle transitent jusqu'à 30% des exportations maritimes de pétrole. Large de 40 kilomètres, le détroit est un important couloir maritime. 

Le détroit est situé dans une zone stratégique: à l'extrémité des eaux du Golfe, entre l'Iran au nord, Oman et les Emirats arabes unis au sud.

À plusieurs reprises, le Guide suprême iranien et les Gardiens de la révolution ont brandi la menace d’un blocage si les exportations de pétrole venaient à être bloquées par les sanctions américaines.

De leur côté, les responsables du gouvernement américain se donnent toujours pour objectif de réduire à néant les exportations de pétrole iranien.

Les Etats-Unis estiment que l’Iran a mené début août un exercice naval dans le détroit d’Ormuz à une date inhabituelle. Selon Washington, l’Iran conduit habituellement ce genre d'opérations à l’automne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content