L'Iran "regrette et condamne" les nouvelles sanctions de l'UE

Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien.

L'Iran "regrette profondément et condamne" les nouvelles sanctions adoptées lundi par l'Union européenne (UE) qui visent à amener Téhéran à adopter une position plus souple dans les négociations sur son programme nucléaire controversé, a déclaré mardi le porte-parole des Affaires étrangères.

"Ces sanctions n'aident pas à faire avancer les discussions (sur le nucléaire avec les grandes puissances) et n'affectent pas la détermination de l'Iran à défendre son droit légitime à poursuivre son programme nucléaire pacifique", a ajouté le porte-parole.

L'Union européenne a adopté lundi des sanctions d'une ampleur sans précédent contre l'Iran et son secteur énergétique pour pousser Téhéran à reprendre les négociations sur son programme nucléaire controversé.

La décision de l'UE a été finalisée lors d'une réunion des ministres des Affaires étrangères à Bruxelles. Dans la foulée, le gouvernement canadien a annoncé des mesures d'une portée similaire. Les Etats-Unis et l'Australie les avaient précédés.

L'UE interdit à compter de mardi tout nouvel investissement, assistance technique ou transferts de technologies, notamment pour le raffinage du brut et la liquéfaction de gaz.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés