Publicité
Publicité

La Belgique contribuera à la transition en Libye

L'avancée des rebelles libyens vers Tripoli permet d'espérer la fin de la violence que le régime du dirigeant libyen Mouammar Khadafi infligeait à la population, ont affirmé lundi le Premier ministre, Yves Leterme, et les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Steven Vanackere et Pieter De Crem, alors que de violents combats se déroulaient dans la capitale lybienne.